Liens GLOBUL'IN

Amo Net

C'est une lapalissade de dire que les jeunes baignent aujourd'hui dans les (ex-nouvelles) technologies de l'information et de la communication. De nombreux colloques et travaux sont consacrés régulièrement aux effets d'Internet et autres Facebook sur les jeunes.

Un groupe d'AMO a souhaité quant à lui se pencher sur la délicate question de l'usage des TICs dans le cadre de leurs missions, ce qui est un point de vue tout différent.

Lorsqu'on est un service d'aide en milieu ouvert, travaillant à la demande des jeunes et au plus proche de leur milieu de vie, peut-on faire comme si les jeunes ne passaient pas beaucoup de temps sur Internet, comme s'ils ne communiquaient pas de cette manière, comme si les TICs, en définitive, ne faisaient pas désormais partie de leurs milieux de vie et de leurs espaces de socialisation?
Faut-il refuser un projet collectif basé sur Facebook? Peut-on communiquer avec les jeunes par MSN? Et d'autre part, comment éviter de tomber dans les pièges et respecter législations et déontologie?
Autant de questions que ce qui s'appelle désormais le collectif AMO.NET a décidé d'explorer.

Un peu d'histoire

Le collectif AMO.net est un groupe qui s'est constitué peu à peu, à l'initiative de l'AMO Dinamo à Dinant.
A l'heure actuelle (novembre 2012), il est composé des AMO Dinamo et Globul'in de Dinant, Basse-Sambre de Sambreville, CIAC de Couvin, Point Jaune et AJMO de Charleroi,
Carrefour J de Wavre, SDJ de Mons et Arpège de Saint-Ghislain.

L'objectif du collectif est de se pencher sur l'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le cadre du travail d'AMO.
L'originalité de la démarche est que le focus n'est pas mis sur « les jeunes et les TIC », ce qui fait l'objet de nombreux travaux par ailleurs, mais sur la compatibilité de l'usage des TIC avec les missions des AMO.
Un des principes des AMO est de travailler à et sur la demande des jeunes ; un autre est de travailler dans leur milieu de vie, sous toutes les formes de ce dernier.
Or, les jeunes sont demandeurs de travailler avec les TIC, qui leur sont familières et qui font désormais partie de leur vie. Les AMO se sont donc posé la question : peut-on faire fi de cette réalité, et sinon, comment respecter le cadre de l'AMO ?

Une supervision par RTA a permis de structurer la réflexion.
Dans un second temps, deux séminaires ont été organisés : avec Jean-Marc Van Gyseghem, directeur du CRIDS (Centre de Recherche Information, Droit et Société) des FUNDP et avec Jean-Luc Manise, expert consultant et formateur pour le non-marchand au Cesep. Les aspects juridiques et sociologiques de la question ont été abordés au cours de ces séminaires. Puis le collectif a approfondi sa réflexion sur des similitudes possibles avec le travail de rue lors d'un troisième séminaire avec Edwin de Boevé, coordinateur du Réseau International des Travailleurs de Rue.

Enfin, la démarche s'est poursuivie à travers le colloque « Milieux Ouverts sur le Net : Quelles balises d'utilisation des TIC en AMO ? » le 22 mai 2012, où le collectif a présenté l'état de sa réflexion afin de la partager aussi largement que possible et en vue de la poursuivre avec les partenaires ad hoc.
Parmi les participants, 39 AMO ont été représentées ce jour-là.

Le collectif a mis en lumière, progressivement, tout au long de ces séances de réflexion et des séminaires, plusieurs principes de travail qui sont valables avec plusieurs médias virtuels.

Construction de balises

Cette exploration a donné lieu, avec la collaboration de l'asbl RTA, à la construction de balises, premiers points de repère de l'usage des TICS en AMO.(Télécharger les balises en .pdf)

Un Carnet d'Intermag, production et réalisation de l'asbl RTA (Réalisation Téléformation Animation) nous expose ces balises générales, ainsi qu'une mise en application en travail individuel et en action collective ou communautaire.
Des extraits vidéo du colloque qui a ponctué le travail du collectif en mai 2012 y sont intégrés.

http://www.intermag.be/index.php/balises-tic-en-amo/374-entier

Contacts :

Action-aventure   

Haut de Page Haut de page