Zoom sur ...

:: Séjour à Bouillon en famille du 11 août au 15 août 2014

Une semaine d’activité a été organisée à Bouillon pour des familles du 11/08 au 15/08/2014. Celles-ci ont émis le souhait de s’évader pendant une semaine avec leurs enfants dans les Ardennes. Deux animatrices les ont accompagnées tout au long de ce séjour. Au programme :

Pour en savoir plus sur la Maison de la Famille

Pour connaître les activités que la Maison de la Famille.

:: Séjour à Wellin en famille du 29 au 31 mai 2014

Dans le cadre du projet « La Maison de la Famille » nous nous sommes rendus du 29 au 31 mai au sein du gîte « La Rabouillère » à Wellin afin de passer un moment agréable en famille.

Trois familles étaient présentes lors de ce séjour soit un total de 11 personnes.

Jeudi, départ prévu à 9h à la gare de Dinant. Arrivés au gîte, nous nous sommes rapidement installés puis nous avons fait une longue ballade afin de découvrir les lieux. A la demande des enfants, nous avons fait un arrêt à la plaine de jeux. De retour au gîte, les enfants profitent du magnifique jardin, du ping-pong et de la balançoire. Nous finissons la journée par des petits jeux de société et c’est déjà l’heure du dodo.

Vendredi, nous nous sommes rendus au domaine de Chevetogne. Au programme de cette journée, barbecue à midi, plaine de jeux et mini-golf. Nous reprenons le chemin du gîte vers 18h. Au retour, les enfants souhaitent se rendre à la plaine de jeux de Wellin. Pendant ce temps, les parents nous préparent une délicieuse soupe que nous dégusterons lors du souper. La journée se termine par différents jeux en famille (cache-cache, loup garou, jeux de coopération, etc.)

Action Aventure

Samedi, pendant que les parents s’attellent à faire les valises, les enfants prennent le temps d’évaluer leur séjour (ce que j’ai aimé et ce que j’ai moins aimé). Après le rangement du gîte et le diner, nous prenons la route pour Houyet afin de profiter de la Lesse et de sa plaine de jeux. Nous quittons les lieux vers 17h. Nous voilà de retour à Dinant, c’est l’heure de se dire au revoir.

Lors de ce séjour, nous avons vu des enfants et des parents s’impliquer dans la vie collective (courses, repas, rangement etc.) et ce de manière spontanée. Nous avons également pu constater un respect mutuel entre familles. Pour exemple, les familles respectaient les interactions et les interventions de chacun. Pour ce faire, des échanges se faisaient régulièrement autour de celles-ci.

Merci pour ces bons moments passés ensemble !

:: Action Aventure : Raid de Pâques dans le Jura du 8 avril au 12 avril 2014.

Pour le raid de Pâques, nous partons dans le Doubs, à la frontière du Jura, profiter des possibilités que nous offre cette région pour aller au contact des sports nature. Neufs jeunes sont au rendez-vous. Nous partons aussi avec Florence, spéléologue. A 8h, nous prenons la route pour Nans-Sous-Sainte-Anne.

La route est longue… Nous arrivons au gîte du Lison vers 15h30. Une fois installés, nous nous mettons en marche vers les rochers derrière le gîte pour gravir la via ferrata des Baumes du Verneau. Nous débutons par une initiation sur le tronçon enfant, une dizaine de mètres à l’horizontal à environ 2 mètres du sol puis deux ponts de singe pour revenir au sol via un arbre. Nous partons ensuite sur la deuxième partie via la voie bleue « peu difficile ».

Action Aventure

Passage sur mur, traversée le long d’une cavité, petit ressaut vertical, traversée ascendante et longue traversée horizontale. Elle se termine par un éperon, sans difficulté. A cette deuxième partie succède un sentier tracé dans le bois, entrecoupé d’un petit ressaut facile : le ressaut du chamois. Nous ignorons la troisième partie - la grande montée : une ligne continue de barreaux sur une quarantaine de mètres avec quelques passages déversants… Et nous nous orientons vers le sentier de descente vers le village : une petite marche sportive en forêt, passage sur la crête, un dernier petit ressaut à descendre et on arrive au pied du ressaut du Château. Nous retournons au début de la via ferrata pour un ultime dépassement de soi : effectuer un court tronçon du tracé rouge avec passage de deux ponts de singe. Emotions et adrénaline sont au rendez-vous ! Ce sera tout pour aujourd’hui !

Action Aventure

Quoique … Quelques infatigables souhaitent parcourir la via ferrata en entier par le parcours rouge, nous scindons le groupe en deux. Nous voilà partis pour un deuxième tour à grande vitesse. Le parcours fût l’occasion d’une mise en jambes pour certains, celle d’un réel dépassement de soi pour d’autres. Dans tous les cas, l’occasion de se dérouiller les jambes après ce long trajet. Une bonne paella remplit les estomacs creusés par la route et l’effort. La soirée est l’occasion de papotage pour certains, jeux de société pour d’autres ou encore celle de retrouver Morphée très rapidement pour d’autres.

Deuxième jour, le soleil au rendez-vous, nous prenons la direction de Chissey-sur-Loue pour une descente en rafting. Une fois le raft gonflé et l’aller-retour effectué pour déposer un véhicule à l’arrivée, nous montons à bord.

Action Aventure

Mais dès le départ, la descente s’avère rude : peu d’eau, peu de courant, beaucoup de novices et de « jeunes bras avec des muscles en cours de développement ». Très vite, nous coinçons dans les rapides et devons jouer de tact et de force pour décoincer le raft. Un de ces blocages se terminera par la chute à l’eau d’un des jeunes. Une fois la situation sous contrôle, nous en profitons pour pique-niquer. Nous poursuivons ensuite la descente avec le reste de la troupe… Tant bien que mal ! De blocage en blocage, de décoinçage en décoinçage, souvent éprouvant et aventureux, nous parvenons à créer notre chemin sur la Loue. A 18h, après un énième blocage dans les rapides, un décoinçage de plus d’une demi-heure, des jeunes à bout, nous décidons de mettre fin à l’aventure. C’est à vélo et détrempée – grâce à deux riverains très aimables - que je m’en vais chercher le deffender à quelques 5-6 km. Dégonflage du raft, repliage, chargement et en route vers le gîte où nous attend une choucroute. Nous ne tardons à rejoindre nos plumards.

Le troisième jour s’annonce plus sportif. Au programme : spéléologie le matin et randonnée l’après-midi. Après le déjeuner, nous prenons à nouveau le sentier derrière le gîte qui nous mènera vers la grotte Baudin, idéale pour une première incursion sous terre. Nous nous laissons guider par Florence. L’entrée – qui ressemble à un trou de renard – n’est pas très engageante pour certains.

Action Aventure

Nous progressons à travers une succession de boyaux dans lesquels il faut ramper, interrompus par de courtes salles où nous nous regroupons régulièrement. L’occasion de voir quelques chauves-souris qui dormaient tête en bas. Nous arrivons à des gourds. Une fois revenus de la dernière salle, la sortie se fait dans la foulée. Une fois encore, quelques infatigables souhaitent aller plus loin. Nous ajoutons donc une dimension technique à la visite et utilisons ainsi le puit de 4 mètres pour pratiquer une initiation au descendeur et une remontée sur corde.

Après un dîner au gîte, nous nous mettons en route vers Mouthier-Haute-Pierre pour une randonnée d’une quinzaine de kilomètres et 700 mètres de dénivelé autour d’un site renommé : les gorges de Nouailles et la source de la Loue. Au départ de Mouthier, nous remontons le cours de la rivière par un sentier qui nous permet de découvrir successivement la grotte des Faux monnayeurs, la source du Pontet puis les gorges de Nouailles. Plus loin, on accède au barrage et enfin au cadre magnifique de la source de la Loue. Jaillissant d’une caverne large de 60m et haute de 30m creusée dans une paroi surplombante de plus de 100m de haut, la source de la Loue est une majestueuse résurgence du Doubs. Pour la deuxième partie de la randonnée, nous empruntons un sentier abrupt en direction du belvédère de Renédale et poursuivons sur les hauteurs de la vallée en direction du belvédère du Moine. L’occasion de croiser furtivement la route de quelques chevreuils ! Nous amorçons ensuite la longue descente pour rejoindre les villages de la vallée. 20h45 : de retour aux voitures pour le groupe de tête. La journée fut bien remplie. Nous la terminons avec un bon repas macaroni jambon fromage !

Le quatrième jour, nous nous mettons rapidement en route vers Ornans où nous gravirons la via ferrata sur la falaise de La Roche du Mont. Contrairement à celle de Nans-Sous-Sainte-Anne, cette via est plutôt horizontale. Et beaucoup plus vertigineuse étant donné qu’elle domine la ville et procure une vue imprenable sur la vallée de la loue et les Plateaux du pays d’Ornans. On commence par une échelle d’environ 3 mètres, puis une petite montée d’1 ou 2m. On part ensuite à l’horizontale pour longer la falaise. C’est parti pour 380 mètres de traversé, entrecoupée de petits murs raides, ponts de singe, poutres et pont népalais. Différents échappatoires ont permis à chacun d’aller au bout de ses capacités.

Retour aux voitures direction pour Montrond-le-Château pour une sortie en spéléologie à la grotte des Cavottes. Nous nous installons au soleil pour pique-niquer tranquillement. Une fois équipés, on se dirige dans l’entonnoir d’entrée, Florence devant et nous la suivons confiants dans la mémoire qu’elle aura de l’itinéraire. Après la visite de deux ou trois diverticules, on s’engage sur les bons rails et une longue galerie basse et étroite nous entraîne jusque dans l’immense salle des Chaos. Celle-ci nous fascine par ses dimensions, et après de multiples recherches et hésitations au milieu des blocs, nous sortons la topo mais nous ne trouverons pas la « diaclase Duret », clé d’accès au réseau. Nous en profiterons pour s’initier dans cette grande salle à la technique de « l’oppo » et à grimper un petit ressaut en escalade. Quelques étroitures et de désescalade ensuite. Puis nous laissons les jeunes retrouver le chemin de la sortie. C’est avec un souper convivial que nous clôturons le camp : la raclette au fromage ravit tous les estomacs ! Nous nous retrouvons ensuite autour de la table pour quelques jeux de société.

Samedi, déjà le dernier jour. Une fois les bagages préparés et les voitures chargées, nous prenons notre dernier petit déjeuner, puis nous nous mettons en route pour une petite balade incontournable vers la source du Lison à sa sortie de son parcours souterrain. Un peu plus haut, le Creux Billard, vaste effondrement de la voûte, ainsi que le porche géant de la grotte sarrasine, une autre résurgence qui ne se met en fonctionnement qu’après de fortes pluies. La source jaillit au bas d’une falaise. A 11h, nous reprenons la route vers la Belgique et à 19h nous arrivons à Dinant. La semaine sous un soleil radieux fut intensive et enrichissante. Merci à Florence pour sa précieuse implication dans le camp, ainsi que pour les découvertes de la région et en spéléo.

Pour en savoir plus sur le projet «Action Aventure»

Sur la page « agenda »,vous aurez des informations sur le prochain raid prévu.

:: Action Aventure : raid dans les Vosges du 03 au 05 mars 2014.

mine d’argent Saint-Engelsbourg

Pour le raid de Carnaval, nous partons dans les Vosges, profiter des possibilités que nous offre cette région pour aller au contact de la nature. Dix jeunes sont au rendez-vous. A 8h, nous prenons la route pour Sainte-Marie-aux-mines, à la frontière de l’Alsace et des Vosges. Les aînés dans le deffender, les plus jeunes dans le minibus, le trajet est l’occasion de faire connaissance avec chacun.

Nous débutons le raid par une visite sportive de la mine d’argent Saint-Engelsbourg , orientée vers la spéléologie. Visites de galeries, montée d’une échelle de 15 mètres de haut, passage de vires, descente en tyrolienne au-dessus du vide et descente en rappel de 20 mètres de haut sont l’occasion de se dépasser d’entrée de jeu tout en apprenant  ce qu’était la vie des mineurs et l’évolution des techniques.

Ferme du Busset

Nous prenons ensuite la direction du gîte. Nous logerons deux nuits à Orbey, à la Ferme du Busset, au milieu des poules. Une fois installé, nous partons pour une balade autour du gîte. Une fois rentré, on s’attaque à la préparation de la paella, moment convivial.

Deuxième jour, nous prenons la direction du col de la Schlucht pour une randonnée d’une quinzaine de kilomètres en forêt. Au moment du départ, le mystère persiste toujours sur la présence ou non de neige et ainsi donc sur notre randonnée : à pied ou en raquettes ?

Arrivés au Col de la Schlucht, à 1135 mètres d’altitude, la neige est au rendez-vous pour le bonheur de tous ! Nous chaussons nos raquettes et nous prenons la direction du Tanet. On quitte rapidement le col pour s’enfoncer dans la forêt par un chemin qui monte plutôt fort. Les premiers points de vue permettent d’admirer le sommet du Honneck. Nous longeons ensuite la crête, dans une série de clairières presque plates. Cette alternance de forêt/clairière est très esthétique. Nous arrivons au pied du Tanet et de ses rochers épars. Nous nous trouvons dans la réserve naturelle du Tanet – Gazon – Faing. Une fois au sommet du Tanet à 1292 mètres d’altitude, le sentier quitte les crêtes pour descendre vers le lac Vert  où nous ferons notre pause de midi. Au soir, un souper fondue au fromage convivial nous remet sur pied (ou barbouille les estomacs pour certains gourmands) et une soirée jeux de société bien dynamique permet d’aller plus encore à la rencontre de chacun.

Vue depuis le gîte

Déjà le troisième et dernier jour. Nous prenons la direction de Xonrupt-Longmer pour aller à la rencontre des métiers du bois et de la forêt avec Alain, ancien bûcheron de carrière. Au programme : la visite d’une scierie moderne et d’une scierie ancienne.

Alain nous fait découvrir leur savoir-faire, leurs produits, les étapes de la fabrication et transformation de bois, mais également comprendre les enjeux d’une entreprise adaptée. Une journée serait toutefois nécessaire à comprendre tout le fonctionnement de la scierie moderne. Alain nous emmène ensuite dans une ancienne scierie qu’il a racheté il y a 20 ans. Il nous fait une démonstration de coupe de bois. La différence est saisissante. La visite terminée, nous allons pique-niquer au bord du lac de Gérardmer. Et déjà on reprend le chemin du retour.

Pour en savoir plus sur le projet « Action Aventure » 
Sur la page « agenda », vous aurez des informations sur le prochain raid prévu.

:: Week-end résidentiel à Liège du 28 février au 2 mars 2014.

Du 28 février au 2 mars 2014, l’équipe d’Akkro Fun School est partie en direction de l’auberge de jeunesse Georges Simenon à Liège.

Durant ce week-end, nous avons eu l’occasion de réaliser plusieurs activités pour préparer la « Journée Porte Ouverte de l’école Cousot » et continuer  à évaluer notre échange de jeunes en Turquie de novembre 2013 . Comment ? Il nous faut apprendre la technique du graff. Nous allons créer quelque chose ensemble, mais nous ne savons pas encore comment. Peut-être avez-vous déjà vu des panneaux au réfectoire de l’école ? C’est un début !  Donc, voici la suite : des lettres : « AKKRO FUN SCHOOL » sur un mur de la ville spécialement mis à disposition pour tous les graffeurs. Le plus difficile : faire la photo avant que notre création soit repeinte par un autre graffeur. C’est une des particularités de cet art. Notre spécialiste du graff Ben fait partie d’une association : unevilleencouleur.com. Cela nous permet d’avoir accès au meilleur du graff et de développer nos idées.  Attendez-vous à une surprise bientôt sur les murs de l’école.

S’exprimer quand on est  jeune ? Tout sauf facile ! Du théâtre a été également au programme où nous avons pu nous lâcher et nous exprimer au rythme de diverses musiques telles que « Happy » de Pharell William. C’est Marie Moro qui nous a proposé des mouvements et des tableaux inattendus. Ça nous a surpris mais  nous avons réussi à l’épater et à prendre du plaisir ensemble.

AKKFS

Nous avons également continué la construction du «AKKFS en 6 minutes» qui reprendra toutes les activités que nous avons fait avec AKKFS et cela en vidéo. Ce n’est pas le plus facile car ça demande de la rigueur, du temps, et de l’engagement mais nous y arrivons ! Vous verrez prochainement le résultat sur «  Youtube » !

Et enfin, nous avons travaillé sur le «Youthpass» qui est un certificat de compétences européen, proposé par la Commission européenne dans le cadre du programme Jeunesse en Action, mais qui devient Erasmus+ à partir de 2014. Nous le recevrons lors d’une remise de prix. Tentés par l’aventure ? Rejoins-nous sur FB et n’hésite pas à venir nous en parler.

Pour en savoir plus sur le projet AKKFS 

:: Le rouleau du délire

peinture ebru

 

Dans le cadre d’une activité proposée par le coup de pouce collectif, un atelier de soutien à l’apprentissage, des intervenants sociaux de globul’in ont proposé à des enfants de 8 à 12 ans de réaliser une création collective.

 

Ceux-ci ont décidé de créer un conte merveilleux sur le thème de l’alimentation.

Ils ont ensuite raconté le conte lors d’une émission radio sur la station 103.3 FM Fun Cousot le 4 juin 2013.
Venez écouter cette émission!
Nous avons volontairement effacé la musique qui émaillait l’émission, pour des questions de droits d’auteur.
Pour en savoir plus sur les activités de la Maison de la Parentalité.

:: Peintures Ebru réalisées par des jeunes de l'Institut Cousot

peinture ebru

Des jeunes de l'Institut Cousot impliqués activement dans le projet Akkro Fun School sont partis durant les vacances de Toussaint 2013 du 25 octobre au 1er novembre 2013 à la rencontre de jeunes turcs étudiant près d'Ankara.

Pendant leur séjour, ils ont eu l'occasion de s'essayer à une technique de peinture typique de ce pays, la peinture Ebru.

Cette technique consiste à poser de la peinture sur un bain d'huile, à lui donner les formes que l'on souhaite et ensuite à permettre l'impression de l'oeuvre sur une feuille de papier que l'on pose sur le bain d'huile...

Superbe ! A voir absolument l'image ci-contre !

Pour en savoir plus sur le projet Akkro Fun School ou Cousot

:: Des émissions radio réalisée par des enfants et des volontaires...

Durant le 3ème trimestre de l'année scolaire 2011-2012, une émission radio a été réalisée par 5 enfants et 4 bénévoles du Coup de Pouce, projet collectif émanant de la Maison de la Parentalité d'Anhée.

News ...

Les enfants et bénévoles de cet atelier ont été épaulés dans cette réalisation par une encadrante de l'AMO Globul'in de Dinant. Nous avons décidé du thème : "l'école d'autrefois". Nous l'avons développé sous forme d'enquête, de micro trottoir, de rédaction de textes et de choix musicaux, ce qui a permis à cette émission de voir le jour.
Merci à tous ceux et celles qui, de près ou de loin, nous ont épaulés lors de la réalisation de celle-ci.

Il est possible d'écouter l'émission.

Nous avons volontairement coupé les extraits musicaux pour des questions de droits d'auteurs. Merci de votre compréhension.

:: Akkro Fun School, c'est cool.

Akkro Fun School continue à faire son chemin au cœur de l'école Cousot et en dehors de celle-ci.

Pour en savoir plus...

:: Prevention of Violence through Education to Legacity (POVEL)

Le projet POVEL est un projet européen financé par la Commission européenne - DG Justice, Liberté et Sécurité au sein du programme Daphne III.

Le projet d'une durée de 2 ans a débuté en février 2010 et a pour objet de développer des actions visant à la sensibilisation et à la participation active dans la prévention de la violence chez les jeunes due à :

Le projet vise à sensibiliser et informer les jeunes de 14 à 20 ans grâce à des activités d'éducation à la légalité.
Quatre pays ont participé au projet : l'Italie, la France, l'Espagne et la Belgique.

En Belgique, deux services se sont impliqués dans le projet, en collaboration avec plusieurs AMOs :

Pour en savoir plus sur le projet européen : www.daphnepovel.net
Pour en savoir plus sur le projet belge : www.pasdalcoolpouretrecool.be

:: ANIMATIONS « Droits des jeunes » à l’Institut Cousot à Dinant

Les 28, 29 février et 1er mars 2012, nous avons proposé des animations sur les droits des jeunes à 74 étudiants des 3ème, 4ème et 5ème techniques sociales et agents en éducation de l’Institut Cousot à Dinant.

Ces animations ont fonctionné sous forme de 5 ateliers :

Des étudiants ont accepté de jouer le rôle de reporter, ils ont préparé et animé une émission radio fun cousot spéciale Droits des jeunes le 6 mars 2012. Bravo à eux !

Ecouter ou lire son contenu.

Ces animations n’auraient pas eu lieu sans la collaboration de différents partenaires :

Logo Cousot CCRD,Centre Culturel Régional de Dinant Bus du Délégué Général aux Droits de l’Enfant Le Bus de Mobil’Infor (Infor-jeunes) Dynamo International Le service droits des jeunes de Namur

Haut de Page Haut de page